Musée Cantonal des Beaux-Arts

Dans le cadre du projet Plateforme 10, nouveau quartier des arts, et de la construction du nouveau Musée Cantonal des Beaux-Arts à Lausanne, nous avons été mandaté par l’Etat de Vaud (Service Immeubles Patrimoine et Logistique) afin de créer l’écrin végétal qui l’entoure.

La première partie de ces travaux, un alignement d’arbres d’une longueur de 150 mètres qui souligne l’allée centrale du musée, a été effectuée en 2019. Le concepteur, le bureau d’architecture Estudio Barozzi Veiga FLP basé à Barcelone, a choisi de planter une essence d’arbre originale et peu commune : des Ostryers à feuilles de charmes (en latin : Ostrya carpinifolia). Autre particularité innovante sélectionnée par le bureau d’architecture paysager Hüsler & Associés SA : ces derniers sont plantés dans un substrat révolutionnaire, appelé Vulcatec, qui contient notamment de la terre volcanique. Son avantage est sa grande capacité de rétention en eau et son faible tassement avec le temps.

Afin d’être en adéquation avec notre époque et à la pointe de la technologie, des sondes tensiométriques ont été mises en place sur deux sujets témoin. Ces sondes, installées dans la zone des racines et reliées à un système informatique, permettent d’analyser plusieurs fois par jour si le substrat est suffisamment pourvu en eau. Nous sommes ensuite informés par mail de l’état général des végétaux. Cette méthode permet une gestion optimale de l’arrosage, de grandes économies d’eau et un suivi parfait de l’activité racinaire et de la reprise des plantes.

Ce concept de végétalisation durable souligne magnifiquement le splendide ouvrage de ce haut lieu de l’art Romand. Nous profitons également de remercier, en plus des mandataires cités ci-dessus, la direction des travaux, Pragma Partenaires SA.

Le projet en quelques images

Références similaires